dimanche, février 19, 2006

La crise du vin français

Depuis longtemps, on parle du déclin à l'exportation des vins français à cause de l'accroissement de la consommation de vins étrangers. De plus, les français boivent moins qu'ils buvaient il y a 20 ans. Les français pensent aussi que le consomateur américain moyen ne comprend pas les vins français qui ne montrent pas le cépage. Ce problème s'exacerbe à cause d'une surproduction. Mais la crise n'existe pas uniquement en France. Les viticulteurs californiens laissent aussi les raisins sur les vignes parce que la coûte de la vendage est plus chère qu'ils peuvent gagner en vendant le vin.

Il y a aussi un phenomène de vins peu chers comme Charles Shaw qui se vendent pour $1.99 ("Two Buck Chuck") et qui ont un market share en Californie énorme. Charles Shaw wines vendent 5 millions caisses par an maintenant. Est-ce que le succès de Charles Shaw s'agit du prix ou de la qualité des vins ? Je ne peux pas faire de commentaire parce que je ne l'ai jamais goûté. En principe. Comme je n'ai jamais mis un pied dans un magasin de Walmart.

2 commentaires:

Coach Fu a dit…

Ici (au Québec) la SAQ qui a le monopole de la distribution des vins est en pleine tourmente: prix exhorbitants (les vins français sont vendus 3 fois plus cher qu'en France) et salaires pharaoniques pour les administrateurs de la société d'état - http://savardl.homeip.net/~savardl/dotclear/index.php?2006/01/31/21-saq-scandale-on-alimente-le-feu

Jamais mis les pieds chez Walmart? Ca c'est un vrai acte politique!

marsha a dit…

Merci pour le lien, Coach. Les vins français sont chers ici parce que les marchands sont indépendents, n'achètent pas de grandes quantités, et n'ont pas de pouvoir de l'achat comme le gouvernement québecois ou ontarien. Chose intéressante, les vins californiens coûtent aussi chers que les vins français. C'est de l'arnaque.

Et non, jamais chez Walmart.