samedi, décembre 08, 2007

Château Saint-Pierre 2003 (Saint-Julien)

L'hiver arrive en californie et vous savez ce que ça veut dire: le temps devient si sauvage que nous sommes obligés de porter des chaussettes et de boire du bordeaux. L'autre soir, il m'a fallu un vin spécial car j'ai accueilli le cercle de lecture chez moi, je n'avais pas fini le livre à cause d'une réelle surcharge de travail, et je ne voulais pas que les membres découvrir ce détail. Une bonne bouteille me semblait une ruse parfaite.

Du fait que le frigo à vin n'est pas exactement vide, j'ai dû enlever quelques bouteilles avant de tomber sur un Château Saint-Pierre 2003 (Saint-Julien). N'ayant aucun souvenir de l'avoir acheté, tout à coup, j'ai pensé à mon blog et j'ai trouvé cette note. Parfois, le blog est un bon outil pour aider la mémoire.

Nous discutions, ben, les autres discutaient et j'ai fait quelques remarques non spécifiques. Cependant, l'ambiance a changé et la discussion est devenue plus sérieuse.

Le verre était là, devant moi comme une sentinelle attendant un signe d'espoir que personne ne me pose une question précise sur le livre. Je l'ai goûté. Que l'hiver demeure car ce vin est très très bon. La robe bordeaux foncé, un nez de tabac, de crème de cassis, et de réglisse. Très opulent en bouche avec des tannins soyeux et une belle densité en finale.

- Ce vin est excellent. Qu'est-ce que nous buvons ?

Hé, hé. La ruse a marché.

(photo: emdot @ flickr)

4 commentaires:

olif a dit…

Oui, mais maintenant? Tout le monde est au courant que tu ne l'as pas lu, ce livre! :-)

marsha a dit…

olif> En fait, je n'ai pas fini l'histoire.Étant honnête, je leur ai dit vers la fin de la soirée. In vino veritas ;-).

4largo a dit…

Ne me dit pas que tu attends l'hiver pour boire du bordeaux !! Je te croirais pas !

marsha a dit…

4largo> Non, je ne l'attends pas mais je bois beaucoup moins de bordeaux en été car j'aime les vins plus légers quand il fait chaud.