samedi, décembre 13, 2008

Arrêtons de parler de 1976 !

Après dix ans en californie où je n'ai jamais aimé son vin, c'était à contrecoeur que j'ai accepté d'aller passer un week-end à Napa. Pleine d'apprehension et craignant de perdre deux précieux jours libres buvant du vin médiocre, j'ai imposé des conditions - pas de dégustation le premier jour (les spas existent aussi !) et le droit de véto en ce qui concerne les vignobles. Pas très démocratique mais la démocratie est surfaite quand vos amis boivent n'importe quoi. (En fait, on était là pour fêter mon anniversaire donc le groupe avait déjà abdiquer en ma faveur... Je suis plus bienveillante que vous imaginez).

Ce qui est le plus remarquable à Napa, c'est combin ils tiennent à l'histoire du Jugement de Paris. Aux États-Unis, la moindre victoire suffit de leur convaincre qu'ils sont numéro 1...pour toujours. Il faut dire que les gens sont modestes à Château Montelena. C'était chez un autre vigneron, où les jeunes plus vantards travaillent qui ont essayé de me parler de la superiorité du vin californien, lorsque j'ai décidé de jouer un peu avec eux.

- Le jugement de Paris a eu lieu en 1976, n'est-ce pas ? je leur ai demandé.
- Oui.
- On est 2008, n'est-ce pas ? il fallait établir leur niveau de connaissance des dates.
- Oui.
- Alors, qu'est-ce que vous avez fait depuis 1976 pour nous impressioner ?

Silence.

- On va goûter le 1973 ? j'ai souri afin de les rassurer, Sinon, je ne vois pas pourquoi on continue de parler d'un époque où vous n'étiez même pas nés.

Ils ont éclaté de rire et m'ont offert le 2006 qui n'était pas mal du tout.

9 commentaires:

masa a dit…

Justement, je vais passer mes prochaines vacances de février en Californie. Une recommandations de vins à boire ou sont-ils tous mauvais ?

CManu a dit…

Pas de vin californien pour ces fêtes de fin d'année. je vais puiser dans la vallée du Rhône.

keepdafunkalive a dit…

le 'funky coucou' du gars qui mange des bonbons avec son vin....oui je sais.... ;)

Hub a dit…

Après tout, nos stars bordelaises sont bien issues d'un classement datant de ... 1855.
De plus, certains des crus classés n'ont pratiquement plus les mêmes terrains qu'en 1855, d'autres ont multiplié leur surface par 5 ou 10, enfin certains classés de l'époque ont aujourd'hui totalement disparu.
On pourrait en rire si ce classement n'était le prétexte à une vertigineuse augmentation des prix (en moyenne x 5 en 10 ans) !

marsha a dit…

@masa - Ils ne sont pas tous mauvais mais je ne les connais pas suffisament pour te donner des conseils. Essaie des zinfandels. Bon séjour!

@cmanu> J'espère que tu as passé de bonnes fêtes et que tu as bu des Rhônes exceptionnels. S'il n'est pas trop tard, bonne année !

@kdfa> Salut, toi ! Tu es toujours très aventureux avec le vin. Peace. :)

@Hub> Bienvenue. Est-ce qu'il s'agit du classement de 1855 ou plutôt de l'effet Robert Parker ? En tout cas, la consommation de vin a augmenté ces derniers années. Les amateurs passionnés gravitent naturellement vers les meilleurs produits...

Le Noctambule a dit…

Tu arrêtes de bloguer? Snif..
Je suis l'ex chevalier de saint Louis, je change de blog et d'identité, au plaisir de te revoir!

Frédéri a dit…

C'est amusant cette propension des américains à ne regarder que devant eux ... sauf quand ça les arrange (pour 76 !!!)

Alastair a dit…

J'aimais votre weblog, Marsha. Ou etes-vous actuellement?

marsha a dit…

@Noctambule> Je n'arrête pas - il s'agit d'une longue hibernation :D

@Frédéri> C'est le concours perpetuel chez eux.

@Alastair> Merci pour ce gentil mot. J'espère reprendre mon blog mais la vie professionnelle prend tellement de mon temps qu'il n'est pas facile. J'ai quitté la californie il y a deux mois pour la colombie-brittanique.