vendredi, février 02, 2007

Une belle surprise

Aller faire une dégustation de vin et une manière de sortir sans vraiment sortir. Vendredi soir, après une semaine chargé au bureau, on a envie de voir des gens hors du cercle professionnel. Cependant on est trop fatigué pour voir des amis car cela nous oblige d'être charmant quelle que soit notre humeur. Alors, on se trouve dans la voiture, faisant le trajet en écoutant l'émission de Steve Jones sur la radio que l'on avait râté à midi, ou celle de Warren Olney - tout dépend de l'état d'esprit - même dans la voiture.

On pourrait rentrer passer une nuit tranquille à la maison. Oui, on pourrait être sage parce que l'on sort le lendemain. Malgré la fatigue, on refuse de capituler. Le moins que l'on puisse faire, c'est d'aller voir le caviste où il y a toujours de nouvelles têtes avec lesquelles on peut parler sans être impliqué dans leurs histoires.

On y passe deux ou trois heures...en cinq minutes. Le temps passe vite chez le caviste. Autour d'une coupe de champagne à moitié et d'une dizaine de vins des grandes régions viticoles de France et d'Europe, on parle de la politique, du people, des voyages, de la musique, des livres et des vins.

Parfois, il y a une petite quantité qui reste dans les bouteilles après la dégustation ou après la visite d'un negociant. Ce soir, en sortant, le barman m'a donné un sac contenant deux bouteilles et m'a dit de boire un verre à sa santé quand je serai rentrée.

Et maintenant je me trouve chez moi en écoutant lui avec un peu de 1986 Château Lynch Bages et un peu de 1986 Château Clerc Milon.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Hummmmmmmmmmmmm Marsha ....

Comme je t'envie ! Lynch-Bages ... un de mes vins préféres. Quelle élégance et quelle finesse pour un Pauillac pourtant. As tu déjà goûté l'autre château de Jean Michel Cazes : Ormes de Pez ?

A bientôt, Frédéri

marsha a dit…

frédéri> J'ai trouvé le 1986 Lynch-Bages trop tannique et il a refusé de s'ouvrir...une château forteresse impénétrable. Est-il trop jeune pour l'instant ? Le Clerc Milon, par contre, est un très bon vin.

avecmoderation a dit…

mais comment fais tu pour avoir autant de chance ???

une question me brule les lèvres : combien de fois par semaine (jour ? :) ) vas tu chez ton caviste ? Quelle quantité de vin bois tu ?

j'aimerais bien comme toi aller chez un caviste près de chez moi mais j'ai l'impression que ce serait drolement moins convivial que chez le tiens...

marsha a dit…

avecmoderation> Je ne sais pas s'il s'agit de la chance. En générale, je vais chez le caviste toutes les deux semaines. Cela dépend. Parfois plus s'il organise une dégustation de vin français ou si j'ai envie d'acheter quelque chose pour la cave, pour un dîner chez des amis.
Quant à la quantité.. je ne suis pas une grande buveuse. La santé est primordiale donc je fais très attention avec le vin. J'ai des convictions assez fortes sur ce sujet.