mardi, juillet 10, 2007

Domaine Marc Colin

Il n'y a rien plus agaçant qu'arriver chez le caviste pour découvrir un vigneron dont j'ignore et voir El Madrileno avec son panier déjà rempli du vin mentionné, et le barman philosophe qui me dit:

- Les tigres ne chassent pas aux animaux grands et puissants. Ils cherchent les faibles qui bougent lentement. Tu dois arriver à l'heure.
- Quoi? Il est 18h30 ! Il est tôt. Et lui, est-il arrivé à 16h ?

Au bout du bar, El Madrileno est là avec son sourire vainqueur, il sait qu'on parle de lui. Je m'installe aussi loin que possible de lui.

- Tu ne me parles plus ? me demande-t-il.
- Tais toi.

Sa femme arrive dans une rafale qui est son allure chica barcelona, me donne deux bises, et s'assied à côté de moi.

- Tu vois ? Même ta femme ne veut pas te parler !

J'adore faire les dégustations avec elle. Sa curiosité est illimitée, on partage nos impressions du vin, elle a de connaissances formidables, est cultivée et sa présence ajoute toujours à l'expérience.

On a goûté quelques bourgognes blancs de Domaine Marc Colin, tous jeunes, tous impressionants - de St. Aubin, de Puligny-Montrachet et de Chassagne-Montrachet. Mes coups de coeur:

2005 St. Aubin "En Remilly" ($34.95)
Nez d'agrume (pamplemousse) avec des notes de fruits tropicaux. Le vin est leger en bouche, un peu pierreux, avec une acidité bien équilibré et une certaine vivacité. Très contente de l'avoir bu ce vin comme mon entrée dans le monde de St. Aubin blanc.

2005 Chassagne-Montrachet "Les Vide-Bourses" 1er Cru ($69.95)
Une robe blanche, élancée, typique chez un Chassagne-Montrachet, ou un Puligny-Montrachet. Ce vin a une très bonne acidité, avec un chaud presque brûlant et une minéralité agréable. El Madrileno l'a tout acheté et je commence à me demander s'il n'est pas un dealer étant donnés ses achats à vive allure.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

bjr,
Marc Colin fait parti du top ten des bourgognes blanc. Cependant je remarque la chance d'être en france pour avoir des st aubin en dessous des 15€. D'ailleur en 2006 les st-aubin sont sans doute les meilleurs qualité/prix en bourgogne blanc ; et je citerais :
Marc Colin 1er cru En Remilly (16€)
René Lamy-Pillot 1er cru Les Pucelles (14€)

Vincent a dit…

Belle ambiance dans cette note :)
C'est vraiment la guerre dis-donc !

marsha a dit…

anonyme> Bonjour. Oui, les français ont la chance d'acheter des bourgognes blancs en dessous de 15 euros. Ici, c'est impossible...le dollar n'est pas fort en ce moment et cela n'aide pas. Merci d'avoir parlé des 2006 de Marc Colin et René Lamy-Pillot (dont j'espère aussi découvrir).

vincent> C'est la guerre amicale entre amis. On rigole bien ensemble.

tOoN a dit…

bjr,
si un jour tu fais un tour chez les bourgognes je te conseille de boire (selection à 60 €) : le chablis les grenouilles de la chablisienne (2002 étant le melting pot de tous les crus), Batard-Montrachet de Marc Colin, Puligny 1er cru les folatières de E. Sauzet (famille Boudot).
n.b. : anonyme, c'etait moi

Phiphi a dit…

J'ai eu la chance de déguster toute la carte des blanc de Marc Colin et ses fils avec une préférence pour "En Remilly" et "en Monceau". Très peu en Bourgogne lui arrivent à la cheville(preuve en est les bonnes notes aux concours et livres spécialisés).
Un rapport Qualité/Prix correct.
A en voir la propreté et la rigeur lors de ces vendanges 2009 tout semble réuni pour avoir un millesime d'exception.