samedi, juillet 28, 2007

Vendredis du Vin 5 - le résumé


Il est temps d'executer mon mandat en tante que présidente du cinquième Vendredis du Vin - le résumé de nos souvenirs d'un rosé unique au monde. Pourquoi ce thème ? Un vin qu'on met dans le frigo, peut-il être vraiment spécial ?

Je crois que les consommateurs et les connaisseurs ont envie de la même manière d'un vin qu'ils peuvent boire sans complexe. Le rosé nous tente surtout pour sa robe. Étant donnée que la bouteille est transparente, tout commence par la séduction visuelle. En été, on voit toutes ces bouteilles de rosé chez les marchands de vin et la palette variée des couleurs est une promesse de la fraîcheur et du plaisir.

Les rosés sont-ils tous pareils ? Existent-ils des rosés sérieux ? Si on ne pouvait que choisir un seul et unique rosé, lequel choisirait-on ?

Pour s'instruire, il faut commencer par visiter plusieurs planètes.

La première est une planète jurassique, habité par mon prédecesseur, Olif, qui a goûté plusieurs vins avant d'annoncer son préfèrence pour un rosé avec un nom impossible à oublier - Rosé 2006 - "C'est tout, et c'est déjà bien" selon lui, et on a interêt à l'écouter.

Le deuxième est habité par un champion connaisseur, Antoon Laurent, qui n'a pas de blog sur sa planète donc je publie le souvenir de son rosé préféré:

Domaine de l' Hermitage Rosé (Bandol)

La robe est brillante, couleur rose saumoné.
Le nez est une veritable explosion de cocktails : de pêches (blanche, jaune, de vigne), suite à l'agitation apparaît des fragrances de rose, cerise et une pointe d'ananas.
L'attaque en bouche est fraiche, le milieu est rectiligne, la finale reste très fine. La bouche équilibré et linéaire reproduit avec flagrance le nez.
Je l'accorde volontiers avec des crevettes en apero (ex : brochettes ananas-crevette ou crevettes sésames ...).

La troisième planète est près de Saint Émilion et s'appelle Vinorati. Là, on trouve ma compatriote, Lisa, qui était à la recherche de la fraîcheur. Son rosé seul et unique au monde, c'est le Château Pibarnon de Bandol (2006). En plus, Lisa nous explique comment faire le rosé pour ceux qui aimeraient apprendre la téchnique.

La planète Lisson est connue pour ses beaux paysages. Elle est habitée par Iris, qui ballade dans la vigne - une activité essentielle pour une vigneronne. Iris nous partage des souvenirs de quelques rosés intéressants mais elle a un penchant pour le rosé de ses amis (c'est pratique d'avoir des amis vignerons) - Domaine Bourdic & Alignan du Vent.

La cinquième planète est habitée par Loïck qui participe à Vendredis du Vin pour la première fois. Bienvenue Loïck ! Il nous encourage de mettre un peu de Languedoc dans nos verres avec un Coteaux du Languedoc - Domaine Alain Chabanon - Rosé Tremier (2006).

Que j'ai appris sur la planète Maigrement, habitée par Gildas, c'est l'objectif du rosé est d'avoir la condensation à l'extérieur du verre. La singularité est toujours interdite sur sa planète, donc, deux rosés s'y trouvent. Pour l'apéro, il recommande Domaine de Montluc Vin de Pays des Côtes de Gascogne (2005). Pour le BBQ, un rosé de Chinon plus structuré, Couly-Dutheil Rosé (2006) de Réné Couly.

Christophe habite la septième planète et son occupation principale est de faire des impressions de dégustation. Il est si amoureux de son rosé unique au monde - Côtes de Provence du Domaine de la Lauzade - qu'il n'en a plus dans sa cave. Pour le consoler, il a essayé deux autres, mais on ne peut jamais remplacer ce qui est indispensable.

Laurent, le caviste, a quitté provisoirement sa planète, pour les bulles et les "babes"qui habitent la planète Blairaude. Parfois, il faut parcourir l'univers afin qu'on trouve un vin très particulier comme son Sauvigny La Polissonne (2005) Vin Rosé Pétillant Naturel.

La neuvième planète est vaste avec une très grande ville connue pour ses lumières. Emmanuel, le sommelier, y habite. Un sommelier est un savant qui connaît où se trouve les meilleurs vins pour n'importe quelle occasion. Emmanuel n'a pas encore trouvé son rosé unique au monde, mais il nous donne ses impressions de ces deux-ci: Château de Viguelaure Rosé (2003) - un vieux millésime pour un rosé et Le Suvé du Vent Rosé (2005) - qui a l'air sublime.

Mes voyages présidentielles m'ont apporté enfin à la planète Corse, habitée actuellement par un autre nouveau participant, Benoît, romancier et amateur de vin. Grâce à un parrain (son père), il a appris les choses les plus importantes de la vie, y compris le fameux champagne rosé des Riceys. La classe.

Et sur ma planète ? Un verre de mas de gourgonnier "Les Baux de Provence" (2006) m'attend.

Merci à tous les participants. Bonnes vacances et bons vins !

Qui sera notre prochain président ?

(Mise à jour - Philippe, le roi du décalage horaire sur sa planète, aime aussi les bulles roses et il a trouvé un rosé bien original donc je ne vais pas infligée une sanction pour son manque de ponctualité. Il a choisi un vin d'apéritif, Le rosé pétillant naturel de Domaine Patrice Colin (2006), vigneron indépendent du Vendômois).

10 commentaires:

Lisa Roskam a dit…

Super voyage interplanataire Marsha ! Je suis d'accord qu'il y a quelque chose de très beau et tentant dans ces rangs de bouteilles de tous les tons de rose.

On doit attendre jusqu'à septembre pour connaître le prochain président(e): les VdV's vont prendre une pause de vacances en août.

4largo a dit…

Pas même un p'tit coteaux d'Aix ?

Le domaine Fredavelle par exemple lancé par deux passionnés.

marsha a dit…

lisa> Merci d'avoir eu confiance en moi ! J'attends septembre avec impatience. Jeudi soir, je achèterai du rosé à L.C.B.O. à Toronto ! Ouaaaaais.

4largo> Alors, tu aurais pu participer :-) ! Je ne connais pas ce domaine là - c'est bon?

AK47 a dit…

Hello Marsha,

Le Bandol (et non le Bardolino) semble être le rosé (un de mes amis ne jurent que par ce cru) à goûter.

je suis pas convaincu bien que ce soit mon vin de jeunesse.

Souvenirs ...

A.

Loula la nomade a dit…

Ah, je rêve, un bon rosé et la vie est belle. Seulement à Khmiss Batata connaissent pas le bon rosé, c'est du sucre. Vivement ailleurs..
Mwah

marsha a dit…

ak47> Je ne suis pas insensible au Bandol ;-).

loula> Est-ce que c'est possible de commander le vin sur internet chez toi ? Le gouvernement canadien achète pas mal de rosé, non? mwah.

benoit FAPM a dit…

Ben j'ai découvert quelques rosés et quelques sites sympathiques...
Merci Marsha, et bonnes vacances :-)

Loula la nomade a dit…

Hehehe Marsha, à art taxer et taxer je me demande ce que fait notre bon gouvernement. Je suis allergique ces derniers temps, trop passé de temps avec les fonctionnaires de notre bon gouvernement:-)
Je vais voir si je peux commander par internet.
Agréable fin de semaine, ici de violents orages font rage:-)
Mwah

CManu a dit…

Pour rajouter au partage 2 ou 3 appellation à rajouter. Tout d'abord un coteau d'Aix, domaine de la Belambrée 2006 par exemple.
Ensuite Afficionado et ancien nîmois, je ne peux pas passer à côté d'un Costière rosé, Château de Campuget 2005.
Pour finir mon rosé préféré, à la robe très sombre, qui n'a rien à envier aux Bandols : Le Tavel, et en particulier le Domaine de la Mordorée.
A découvrir sans tarder, en terrasse à l'ombre de grands parasols en dégustant de bonnes grillades entre amis.

marsha a dit…

benoît fapm> Merci d'avoir participé ! Les vacances sont terminés...pour l'instant.

loula> Taxer et ne pas partager avec les villes c'est ce que le gouvernement fait. Bonne recherche!

cmanu> Merci pour tes conseils. J'ai gouté un Tavel de Canto-Perdrix qui a été bon.