mardi, juillet 25, 2006

Mon expérience avec la vérité

Si tu étais fidèle aux vins français, que pourrais-tu faire pour être l'infidélité incarnée ? Dirais-tu à quelqu'un ? Si tu ne disais rien, voudrait-ce dire que tu mentais ? Si personne ne te demandais ce que tu avais jamais fait quelque chose infidèle, et tu n'as pas répondu à cette question non-posée, s'agirait-il aussi d'un mensonge ? Selon Gandhi, oui. Donc, j'ai une petite confession.

J'ai bu du chardonnay californien ce soir. Voilà, je l'ai dit.

Mais, juste un verre que je n'ai même pas fini parce qu'il n'y avait pas de vin français au resto et j'avais très très soif (il fait hyper chaud en californie) et je ne le ferai plus jamais. Je me repentirai plus tard cette semaine avec un bon vin français. C'est promis.

1 commentaire:

christelle cuenca a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.